Au Coeur Ancestral

Baiser

Baiser

Baiser Source google

Baiser Source google

 

Dans l’intitulé sur le « baiser », qui pour beaucoup de personnes exprime l’échange de sentiments entre deux êtres qui s’aiment. Mais, le baiser peut également devenir une superstition dans nos différentes contrées du monde.

Logiquement le baiser exprime les sentiments, la manifestation de l’amour, et constitue le médiateur du désir. Sauf que dans certaines croyances, cela signifie un acte ou les hommes et les femmes mêlent leurs âmes.

Dans le domaine religieux, le baiser représente une expression physique de l’union, de l’amour, du dévouement et de gratitude. D’ailleurs, ne voyons pas le pape baiser le sol, que l’on baise la main d’un évêque, que le prêtre baise son écharpe. Car tout ceci représente des témoignages d’allégeance, de respect et d’humilité, comme le serf baissant le pied de son seigneur ou le disciple à son maître. Seulement notons que ces formes sont unilatérales et ne donnent pas lieu à un échange, mais prennent son sens comme un acte réunissant l’agent actif qui embrasse et l’agent passif qui reçoit ou recueille.

Dans l’antiquité grecque, Apollon transmet à Cassandre le don de prophétie, à condition qu’elle devienne sa maîtresse et lui accorde la double vue. Mais Cassandre se refuse à lui. Apollon furieux décide de la punir. Sauf qu’il ne peut pas défaire ce qui a été fait et de la priver de son don, il lui demande de lui accorder un baiser. Suite à son baiser Apollon, profite de mélanger son souffle pour la pervertir de son don de voyance pour que plus personne ne croie à ses prédictions. C’est ainsi que Cassandre sera condamnée à tout jamais de dire la vérité sans être jamais crue.

Dans cette légende grecque, le baiser montre un agent de transmission de pouvoir, d’un sens d’appropriation de l’autre et de trahison, tout comme Judas baisant le Christ qui était le code convenu aux Romains pour le désigner.

Dans le passé, pour certains peuples comme l’Afrique, l’Amérique, l’Océanie et l’Australie, le baiser était inconnu de ces peuples.

Tandis qu’en Chine ou au Japon, ils soulignaient ce baiser comme un sentiment d’horreur, qui éveillait en eux épouvante et répugnance devant ce qui leur semblait être un simulacre de cannibalisme.

Par contre pour les Malgaches le baiser est représenté simplement par le frottement du nez. Toutefois, pour de nombreux peuples le baiser existe bien, mais il était plutôt représenté comme un acte très intime.

Aujourd’hui, cette superstition est bien ancrée dans le monde surtout lorsque les cloches sonnent à 24 h 00 le jour du nouvel an où l’on lève nos verres, que l’on s’embrasse pour annoncer au passage neuf d’une nouvelle année, qui est synonyme du renforcement des liens que vous souhaitez maintenir dans le futur. Maintenant, si deux êtres qui s’aime et ne s’embrassent pas sur les lèvres à minuit, cela ne représente rien de bon pour la suite.

Tandis que pour un célibataire qui n’embrasse personne à minuit, il aura une année de solitude. Sans oublier également le fameux baisser sous le gui.

Cordialement votre admin.

Spirituellement vôtre.