Au Coeur Ancestral

Le diable de Jersey

Le diable de Jersey.

Diable Jersey Source google

 

Situé dans la forêt de Pins, que l’on connaît sous le nom des pinèdes du New Jersey, qui s’étend sur plus de sept comtés, il existerait une créature que l’on nommerait le diable de Jersey qui depuis des siècles terrorise les habitants de la ville.

Le New Jersey se situe dans l’Etat du Nord-Est des Etat-Unis et est bordé à l’ouest par la Pennsylvanie et le Delaware.

Le diable de Jersey est un cryptide qui habiterait dans la forêt du sud du New Jersey, que l’on décrit cette créature comme étant un bipède avec des sabots fendus, d’une tête ressemblant à une tête de cheval ou de chèvre, des cornes, de petites pattes avant griffues, des ailes de chauve-souris immense brune mesurant environ un mètre, d’une queue fourchue, mesurant environ deux mètres de haut, d’un long cou, qu’il possède des yeux rouges flamboyants et d’un cri perçant.

On raconte qu’il y aurait aussi deux légendes sur le diable de Jersey.

La première est qu’en 1735 une femme que l’on nommait Leeds, aurait accouché de son treizième enfant, mais qu’elle ne supporta plus l’absence de son mari, et c’est alors, qu’elle leva ses poings vers le haut en demandant que cet enfant soit un démon.

La deuxième raconte que madame Leeds serait une sorcière, ou que le diable lui-même serait le père de l’enfant.

Quelle que soit la version, la mère complètement abattue ou d’une sorcière, elle lève ses poings en l’air en demandant que son enfant soit un démon.

Accouchant de l’enfant qu’elle avait demandé, l’enfant naît malgré tout humain, mais commence à développer des attributs démoniaques où apparaît la tête de cheval, des sabots et des ailes.

Grandissant vite, il attaqua sauvagement sa mère, ses frères et sœurs, avant de disparaître dans la forêt de pins et prendre refuge dans une veille auberge abandonnée.

On raconte également une autre histoire disant que la mère a donné naissance à un bébé difforme et attardé, qu’elle aurait été dégoûtée par le nouveau-né hideux et l’aurait noyé dans une rivière, mais que l’enfant une fois mort devint une chose bien plus terrible.

Dans l’année 1909, en janvier, plusieurs personnes disent avoir vu le diable de Jersey, qu’il avait laissé des traces de sabots dans la neige et qu’il aurait attaqué plusieurs bétails, ce qui donna ainsi une vague de panique dans la vallée du Delaware où même des écoles auraient été fermées et des familles s’enfermaient dans leurs habitations.

Mais aujourd’hui, selon des témoins oculaires, le diable de Jersey serait encore aperçu et voire même subirent des attaques par cette créature.

Mais selon certains chercheurs, ils disent que le diable de Jersey serait plutôt une chauve-souris géante venue d’Afrique que l’on nomme la chauve-souris à tête de marteau et qu’elles ont une envergure d’un mètre. Car dans ce temps-là la navigation était importante sur la rivière et que dans certains bateaux on pouvait retrouver des chauves-souris cacher dans la cale, que de nos jours elle aurait pu s’adapter au climat de cette région.

Bien que le diable de Jersey on raconte aussi que ce serait un phénomène purement psychologique et d’une hystérie de masse qui aurait conduit les habitants à voir quelque chose suite aux histoires et légendes du diable de Jersey.

Cordialement votre admin.

Spirituellement vôtre.